Barcelone : et quelques visites quand même !

Troisième et dernier article de cette série catalane, consacré essentiellement à nos visites des deux derniers jours… Et à deux œuvres de Gaudi.

La première est incontournable et les connaisseurs de la ville ont du être étonnés qu’on en parle plus tôt : la Sagrada Familia bien sûr ! Rien de moins que le monument le plus visité d’Espagne. Cette cathédrale, dans la crypte de laquelle repose d’ailleurs Gaudi, est en construction depuis 1882 et toujours pas achevée. Le sera-t-elle un jour ? Mystère, car son côté « éternelle inachevée » ajoute clairement un petit plus au côté incontournable du lieu.

Barcelone 21

Si l’édifice domine le quartier de l’Eixample et est inratable de l’extérieur, l’intérieur vaut le coup. Elle ne ressemble à aucune autre cathédrale que j’ai visitée. Les couleurs et la lumière sont magnifiques, et de curieux détails architecturaux se cachent un peu partout.

Nous avons également visité la Casa Battlo. L’une des maisons de Gaudi à l’architecture improbable qu’il construisit en ville. Nous avons hésité avec la Casa Mila, qui se situe à quelques dizaines de mètres. Vous pouvez bien sûr faire le doublé mais il faut compter plus d’une vingtaine d’euros pour la visite… Alors il faut choisir. Pour ce que ça vaut, la Casa Battlo est un poil mieux notée sur Tripadvisor…

Barcelone 22Casa Mila

La façade est originale et dedans, c’est encore plus étonnant. Si le diable est dans les détails, alors cette maison est l’enfer. Comme le disait, euh…

Toi ?

Ah ben oui, c’est de moi ! Je vais en citer un que je n’aurais pas remarqué spontanément, il y a un puits de lumière tout le long de l’escalier, uniquement alimenté par le haut. Les murs y sont peints en bleu. Mais pas le même bleu : la teinte utilisée est très foncée en haut et s’éclaircit imperceptiblement mais sûrement au fur à mesure qu’on descend. La raison ? Conserver une luminosité uniforme à chaque étage, l’éclaircissement des murs compensant la perte de lumière. Et là vous vous dites : c’est pas con !

Pas con du tout !

Ainsi s’achèveront ces quelques jours catalans. C’est déjà l’heure du retour ! Est-ce qu’il y a des immanquables à Barcelone que nous aurions réussi à manquer ?

Barcelone 23Casa Battlo

Les bonnes adresses :

les supermarchés de la Jonquera : c’est sur la route au retour, et c’est parfait pour faire le plein de Ricard et de rhum en faisant quelques économies.

Primavera Hostel : pour cette dernière nuit du dimanche au lundi, nous avons tel des aventuriers de Koh-Lanta procédé à la réunification des deux équipes. Il ne restait qu’une petite dizaine de courageux, les autres bossant le lundi (ah les cons). Nous nous sommes donc retrouvés tous ensemble dans cette auberge de jeunesse très sympathique, avec des petits balcons dans les chambres, une literie très correcte, un staff sympa… Un peu limitée au niveau des parties communes, même si en étant nombreux ça ne nous a pas dérangés.

Le point budget :

Un week-end à environ 400€ en ce qui me concerne, si on compte pas l’arrêt à la frontière pour faire le plein d’apéro bien sûr. 85€ pour le logement, 85€ pour le trajet jusqu’à Barcelone et le parking en ville, 85€ pour les visites (en comptant le match et le parc d’attractions), et le reste pour boire, manger,le métro et les courses à l’appart.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s