Barcelone : Fiesta de San Juan (entre autres)

En ce dernier week-end de juin, trois petits événements vont se dérouler à Barcelone ou à proximité. Le jeudi, c’est la Saint-Jean, une fête particulièrement réputée en Catalogne. Les gens se rassemblent sur la plage ou à proximité et font éclater des feux d’artifice plus ou moins sophistiqués un peu partout, le tout dans une ambiance festive. Le samedi, c’est la Noche Blanca : pour ce premier week-end de l’été, le parc d’attractions Port Aventura, à Salou, ouvre ses portes jusqu’à trois heures du matin ! L’occasion de tester les montagnes russes en nocturne, ou encore d’assister à des spectacles inédits, réservés à ces soirées.

Et entre les deux ? Parce que ça, c’est tous les ans la même chose…

Entre les deux. J’avoue. On est en plein Euro 2016 en France, ce sont d’ailleurs les huitièmes de finale ce week-end, et tous les stades dignes de ce nom sont occupés (ainsi que le parc OL). C’est con, parce qu’il y a la finale de championnat de France de rugby. Le Stade de France est pris, touts les enceintes assez grandes pour ça le sont. Qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là ? On la met à l’étranger ! Et le plus près… C’est Barcelone. Et oui mes amis, c’est une fois de plus le rugby qui m’amène à faire une escapade. Hors de question de louper cette finale Clermont – Toulon. Enfin, Racing Metro – Toulon, puisque les parisiens ont acheté l’arbitre de la demi-finale. Mais c’est une autre histoire.

Nous partons à seize je crois (si j’oublie personne ?) avec deux appartements réservés sur Airbnb bien à l’avance. Un pour neuf personnes, et un pour sept. Parfait. Sauf que la proprio de l’appart pour neuf annule une semaine avant. Moins parfait. A la place, je prends un appart’ pour quatre, parce que Barcelone est bien blindée avec 100.000 français qui débarquent pour le week-end et qu’on ne trouve absolument rien d’autre à un prix décent. Les matelas gonflables seront de la partie.

Premier après-midi, après six heures de route : la plage ! Elle est en ville, suffisamment grande pour s’étaler sans être proche de ses voisins.

Barcelone 1Y a de sacrées bonnasses sur la plage en plus.

Plage qui a le mérite appréciable d’être accessible en métro, et même à pied depuis l’un des deux appartements. Pas le notre, on ne peut pas tout avoir puisque nous séjournons dans le quartier gothique, un quartier vivant avec des maisons très jolies, de nombreuses ruelles typiques… Dans l’une d’entre elles se trouve le Mariatchi, bar de Manu Chao, où nous nous rendons sur les conseils du prof de guitare d’Anne-Cécile. Conseils judicieux : le bar est fermé. Pas grave.

Passés les premiers tapas du séjour, nous retournons sur la plage pour la fameuse Saint-Jean, et effectivement des pétards et mini-feux d’artifice explosent de partout. De là à parler d’événement… C’est plus un prétexte pour boire quelques bières au bord de la mer. Ca reste une ambiance très sympa.

Barcelone 7

Vendredi, c’est le jour de la finale, mais avant ça nous visitons deux des principaux parcs de la ville. Commençons par le plus éloigné et le moins connu : la Creueta del Coll. Dans ce parc : une piscine, une aire de jeux avec des tables de ping-pong, et un sentier qui permet de grimper sur le sommet voisin. De là-haut : une vue imprenable sur toute la ville de Barcelone !

Barcelone 3Vue depuis la Creueta del Coll. J’aime pas trop cette photo, et vous ?

Barcelone 2C’est mieux mais il manque encore quelque chose…

Barcelone 4Non, je sais pas vous, mais toujours pas satisfait perso…

Barcelone 5Ah, voilà, là c’est bien !

Vient ensuite le parc Guell, situé un peu plus bas mais dans le même quartier. Réservation conseillée ! Faute d’anticipation, on a du acheter nos billets le matin pour revenir l’après-midi. Une partie du parc peut se visiter gratuitement, celle qui n’a pas beaucoup d’aménagements sinon les points de vue. Pour la partie intéressante, celle qui comprend les œuvres de Gaudi, il faut casquer – depuis 2013 seulement. Rageant, mais ça vaut le détour.

Barcelone 1bSans le geste obscène de Jalabert, cete photo serait pas mal.

La célèbre salamandre, le banc ondulé interminable et les colonnes doriques font parties des incontournables de la ville. Et en parlant d’incontournable… Direction le Camp Nou !

Les bonnes adresses :

Notre appart Airbnb : sans doute l’un des meilleurs que j’ai trouvés via ce site. Il faut dire qu’airbnb, bien que très mal vu et officiellement illégal en Catalogne, prolifère dans le coin, et l’offre est bien plus vaste que celle des hôtels ou des auberges de jeunesse. L’appartement était charmant, le quartier vivant, et surtout la petite terrasse rooftop rien qu’à nous… divine ! Et idéale pour l’apéro !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s