24 Heures à Stockholm

La dernière étape de ce road-trip aux Etats-Unis nous emmène à Stockholm !

Mec ! Révise ta géographie !

Non, je suis sérieux ! En fait et après avoir comparé partout, il me revenait moins cher de prendre un vol Vegas-Stockholm, de me payer une nuit sur place et de prendre le lendemain un vol Stockholm-Paris. Puis de rentrer à Clermont en train. Cherchez pas je vous dis, j’ai pas trouvé plus économique !

Je pars de Vegas le samedi vers 17 heures et arrive ici sur les coups de midi le dimanche, décalage horaire oblige. Changement radical de climat ! J’ai été très gaté aux Etats-Unis où on a eu droit à des températures records pour un mois de février ! J’ai pu être en t-shirt ou guère habillé la plupart du temps, même en altitude. Les nuits étaient fraîches mais les journées incroyablement chaudes pour la saison. Bon, ici, il fait moins de zéro et je vois vite que la neige m’attend à la sortie de l’avion.

USA 61

Je pose le sac à dos à l’auberge de jeunesse et part visiter rapidement la ville. En dépit de l’hiver, il y a énormément de touristes et en particulier des français. Je commence par longer les quais et force est de constater que la ville dégage un certain charme.

USA 62

Mais ça caille quand même et je me réfugie au Vasamuseet. Musée Vasa, pour ceux qui ont pas fait suédois LV2. Sans doute le musée majeur de la ville, sauf pour les fans d’ABBA. Il se situe sur l’île de Djurgården.

A tes souhaits !

Et pourquoi est-il si célèbre ? Parce qu’il abrite un navire de guerre quasi-intact du XVIIème siècle, c’est-à-dire le plus vieux qu’on ait jamais retrouvé sans qu’il soit complètement réduit à l’état d’épave. Et toute la visite se fait autour du bateau : on le voit sous toutes les coutures, d’en haut, d’en bas, d’un côté puis de l’autre. A chaque étage, des explications sur sa fabrication, son renflouement, ou encore sur l’histoire navale de la Suède.

La visite est vraiment intéressante, c’est sans doute le meilleur musée que j’ai visité à ce jour. A part ceux de Guinness et de Jameson à Dublin, mais bon, uniquement parce qu’il y avait la partie dégustation. Seul point noir pour certains, qui moi ne m’a pas gêné : pour protéger le bois du navire, l’endroit est très sombre et il y a juste ce qu’il faut de lumière pour que les visiteurs arrivent à lire les explications, ni plus ni moins. De même, l’endroit est assez peu aéré et certaines personnes peuvent avoir l’impression de manquer d’oxygène.

USA 63

Je n’ai pas vu grand-chose d’autre de la capitale suédoise, d’autant que la nuit tombe tôt et qu’il y avait quand même le jetlag. En rentrant du musée, un petit détour par l’île de Gamla Stan m’a permis de voir le Palais de la ville de l’extérieur, et… C’est à peu près tout. Ainsi s’achevait ce périple !

Les bonnes adresses :

City Backpackers Hostel : cette auberge de jeunesse était très agréable, et pas seulement pour le Free Coffee toute la journée dont j’avais bien besoin ! Très propre, comme souvent dans les pays scandinaves, elle abritait un sauna en libre accès à certaines heures (et réservable aux autres moments de la journée), tout ça pour 210 couronnes la nuit, soit 22€ environ à l’époque.

Le point budget :

En comptant ce petit détour final par Stockholm, ces quinze jours complets m’auront coûté environ 1.900€. C’est un budget, mais on m’annonçait que ça me coûterait bien plus cher, comme quoi… Dans le détail mais à la louche:
– 470€ d’avion pour les trois vols avec Norwegian ;
– 130€ pour la location de voiture (260€ les deux semaines, avec l’excellent loueur Alamo) ;
– 180€ pour l’essence et les frais de la voiture (lavage final, PV de stationnement – et oui…), ce qui est raisonnable avec tous les kilomètres avalés ;
– 280€ pour l’hébergement, poste très maîtrisé avec les quatre ou cinq nuits dans la voiture, l’auberge de jeunesse à LA… en contrepartie petit craquage à Vegas avec le p’tit dej’ dans la chambre et tout ;
– 150€ d’achats de fringues : c’est moins cher qu’en Europe ! Et c’est un investissement, je les ai toujours…
– 37€ pour le pass des parcs nationaux américains (80$ par véhicule et on était deux) ;
– 103€ pour le concert de Britney, l’autre craquage du séjour…
– 100€ pour la journée à Stockholm : navette à l’aéroport, visite du musée, auberge et la bouffe ;
– 480€ environ, enfin le reste, pour la bouffe. Beaucoup de repas sautés, ou frugaux, des fast-food et des breakfasts frugaux pour tenir la journée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s