La conquête de l’Ouest : Welcome to falulous Las Vegas

Est-ce que je dois vraiment présenter Las Vegas ?

C’est ça ou l’article de blog le plus court de l’histoire…

Alors allons-y. Il y a des hôtels, des casinos, des salles de spectacles, du kitsch et… Voilà. C’est pas forcément pour me déplaire ! Je dirais que ça fait partie des villes à voir au moins une fois dans sa vie.

L’artère principale de la ville, le « Strip » concentre toutes les attractions majeures. Elle débute au panneau Welcome to Fabulous Las Vegas et s’arrête en gros au Stratosphère, une immense tour qui sert d’hôtel, de casino et d’attractions au sommet (saut à l’élastique, wagon qui circule au-dessus du vide…). Entre les deux, une multitudes de complexes hoteliers, qui ont chacun leur casino, leur parking (accessible à tous, aucun souci de stationnement), leur salle de spectacle, leur architecture. Il ne faut pas hésiter à rentrer dedans…

Oui, parce que rentrer dehors, bof !

… pour admirer le décor, chacun a le sien en fonction de la thématique.L’un des plus réussis selon moi : le New York-New York qui a pour thème…

Le Brésil ?

La ville de New York ! Des répliques des principaux monuments de la capitale l’entourent, comme la statue de la liberté.

USA 52

Le Caesar’s Palace, dont j’ai surtout adoré l’intérieur, adopte un style romain. L’Excalibur vous renvoie au moyen-âge et à la légende arthurienne. Et bien sûr, soyons un peu chauvins avec le quartier parisien reconstitué autour du Paris Las Vegas hôtel. Une tour Eiffel, un arc de triomphe… Qui a parlé de caricature ?

USA 51

Dernier établissement que je liste, qui est à ne pas manquer et de préférence de nuit : le Bellagio. Pas pour le bâtiment lui-même mais pour le spectacle aquatique qui se déroule devant, dans le gigantesque bassin aquatique. Il est projeté à intervalles réguliers mais plus sympa en nocturne. Son, lumières, et jets d’eau géants sont au rendez-vous.

USA 53

Tous ces hôtels offrent a priori tous de bons rapport qualité-prix et Vegas est aussi la ville idéale pour s’offrir un peu de luxe pour pas cher. Vous pourrez loger sur le Strip-même ou un peu à l’écart. Des grandes marques comme les Hilton coûtent moins cher qu’un Ibis en Auvergne. Enfin, selon vos dates, car c’est très variable. Le week-end, les prix augmentent beaucoup, et ils explosent pour peu que vous séjourniez durant un tournoi international de poker ou un événement dans ce genre : renseignez-vous avant ! Nous avons choisi un établissement pas très connu mais qui ne nous a pas déçu, le Tuscany (voir plus bas).

Mes performances au casino n’intéresseront sans doute personne… puis si j’avais eu un solde positif à la fin, je les aurais étalées.

USA 55

Las vegas, c’est aussi l’endroit rêvé pour… Pour…

Les putes ?

Non ! Enfin si, mais c’est pas le sujet. Pour les spectacles ! L’offre est pléthorique, entre les artistes de passage et ceux qui sont à résidence ici. Au moment de mon passage : Mariah Carey, Céline Dion, le cirque du soleil… Mais c’est finalement Britney Spears qui aura mes faveurs ! Un show exceptionnel au Planet Hollywood, certes en play-back la plupart du temps. Mais entre les décors, les effets spéciaux, la salle vraiment optimisée (même dans les derniers rangs on n’en rate pas une miette) et les chorégraphies de malade, j’ai le sentiment d’avoir assisté à ce qu’on appelle un vrai show à l’américaine.

USA 56Britney Spears interprète « Circus »

Un petit mot sur le sport : Las Vegas est l’une des rares grandes villes des USA à ne pas avoir une franchise majeure de basket, de hockey, de foot américain ou de baseball… La raison est simple : les investisseurs préfèrent éviter de faire cohabiter des sportifs professionnels avec toutes les tentations qu’il y a ici, qui risqueraient de sérieusement diminuer leur niveau sur le terrain. Pour profiter de l’absence de concurrence, le rugby s’est en revanche installé ici depuis quelques années. L’équipe de rugby locale tourne bien et fait venir de nombreux joueurs européens, comme l’ancien montpelliérain Seta Tuilevuka (qui évolue désormais à…. Bort-les-Orgues) et les plus grands tournois internationaux de rugby à 7 ont lieu ici. Il n’y en avait pas au moment de son passage mais c’est une idée d’activité… Quand vous aurez tout perdu dans les machines à sous !

Autre cliché qui s’est bien vérifié, Las Vegas compte un grand nombre de petites chapelles où il est possible de se marier en quelques minutes, avec Eddy Mitchell ou un autre personnage WTF en guise de prêtre.

USA 54Pour les fans de TPMP, c’est ici que Cyril Hanouna épousa Camille Combal…

Outre le Strip, nous sommes également partis voir la Fremont Street.

C’est un hommage à Charles Frémont ?

Les ricains n’ont pas la chance de connaître Plus Belle La Vie. C’est un hommage à John Charles Frémont, un explorateur. C’est ici que sont apparus les premiers casinos et autres joyeusetés de Vegas. Certains aiment son côté typique, « vieille gloire », ses artistes de rue, et je le conçois, mais ça n’a pas vraiment été pas mon cas. L’ensemble a tout simplement mal vieilli je trouve. Même si certains tentent de relancer l’intérêt du coin, notamment en installant la fameuse Fremont Street Experience, un système de tyrolienne qui permet de parcourir la rue à quelques dizaines de mètres de hauteur. Dans l’ensemble ce quartier n’a pas été mon kiff, mais je le conseille à ceux pour qui l’ambiance serait sur le Strip serait un peu, comment dire, too much.

Deux jours à Vegas c’est déjà beaucoup. Séverine part vers d’autres aventures au Mexique, et mon avion du retour n’étant qu’en fin de journée en ce samedi, je me décide à explorer un peu les alentours. En commençant par rentabiliser encore un peu le pass annuel des parcs nationaux en allant jeter un oeil au Red Rock Canyon National Park. Red Rock n’est pas le meilleur parc des USA, mais il a le mérite d’être à un gros quart d’heure de route de Vegas, et c’est donc une ballade agréable si vous en avez marre des projecteurs. Beaucoup de locaux et quelques touristes viennent ici pour faire leur jogging. Je me contente d’un autotour, d’autant qu’il y a un trail ce jour-là qui rend la circulation difficile, et le stationnement encore plus.

USA 57Hoover Dam

Dernière étape avant le retour en Europe : le barrage Hoover. Célèbre pour être utilisé comme décor dans de nombreux films (récemment dans San Andreas, où il pète dès le début du film)… Outre sa fonction hydroélectrique, il marque aussi la frontière entre l’Arizona et le Nevada avec cette petite particularité : en hiver – et seulement en hiver, ces deux Etats ne sont pas sur le même fuseau horaire ! D’un côté il était 13h et de l’autre, 14h. Le jet-lag que je me suis pris dans la tronche en deux allers-retours dessus, je vous raconte pas.

USA 58

On peut également voir avec les marques sur les roches que le niveau de l’eau a baissé drastiquement ces dernières années, sans perspectives d’amélioration prochaine. En-dehors de ça, le barrage en lui-même n’a rien d’exceptionnel. Malgré sa hauteur supérieure (220 mètres contre 130 mètres pour notre star corrézienne), je trouve celui de Bort-les-Orgues presque plus impressionnant.

Et caser deux fois Bort dans un article sur Vegas n’était pas gagné d’avance !

Les bonnes adresses :

Tuscany : l’un des innombrables complexes hôtel-casino dans les rues proches du Strip. 57$ la nuit pour deux, et en France ça en valait facilement quatre fois plus par rapport au confort et aux prestations. La partie casino n’avait rien d’exceptionnel. Par contre, petit plaisir bien mérité après deux semaines d’économies : se faire livrer le petit déjeuner à la carte au lit… Des pancakes, des muffins, des jus de fruit frais, le tout maison et à un prix raisonnable là aussi. Mamma Mia, quel pied pour finir le séjour !

Publicités

Une réflexion sur “La conquête de l’Ouest : Welcome to falulous Las Vegas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s