Là-bas, au Connemara

J’ai évoqué dans mon premier article mon week-end rallongé en Irlande à l’occasion de la première finale de Coupe d’Europe de l’ASM. Sur ces quatre jours, nous avons décidé de louer une voiture le lundi pour faire un aller-retour dans la journée dans le comté du Connemara. Il faut compter environ deux heures de route pour rallier Dublin et Galway et, malgré le petit temps d’adaptation à la conduite à gauche qui s’y ajoute – on s’y fait très vite – c’est très raisonnable.

Le premier incontournable à faire dans la région, lorsqu’on est motorisés, est d’emprunter la Sky Road. Comptez envore une petite heure de route après avoir dépassé Galway pour arriver à Clifden, dernière trace de civilisation avant… un petit paradis. Une route qui sillonne autour des lacs très agréable, qui offre une myriade de points de vue agréable. Attention, c’est étroit, c’est un peu l’enfer lorsqu’on croise un autre véhicule ou des moutons sur la route, mais ça vaut le coup.

Irlande 7

Après en avoir pris plein les yeux, on prend la direction de Letterfrack et de l’entrée du Connemara National Park. Malgré les nuages noirs qui viennent du nord, notre deuxième enjeu de la journée est de s’attaquer au Diamond Hill.

Irlande 5

Celui-ci culmine à 457 mètres d’altitude : rien d’infaisable donc, mais suffisant pour avoir un panorama incroyable sur le décor qui nous entoure : la terre, les lacs, les rivières… Dommage que le ciel irlandais n’ait pas été en paix ce jour-là, ça donne presque envie de revenir au printemps suivant.

Irlande 6

Sur la route du retour, j’ai malheureusement oublié le nom de ce petit village où nous nous arrêtons boire une Guinness dans un pub bien plus typique que ceux de Temple Bar, au niveau du décor, de la serveuse qui ne parle que le gaélique… On finit l’après-midi à Galway, où l’on fait un tour rapide du centre avant de longer le port.

Irlande 8

Au retour, on fait une pause dans le McDonald’s d’Athlone, grosso modo à mi-chemin entre Galway et Dublin. L’intérêt de ce détail ? Il est 23h58, heure à laquelle en France, n’importe quel Drive qui ferme à minuit va te jeter ton Big Mac à la gueule. Et bien là non ! Les mecs sont super gracieux, ont un peu de mal à comprendre notre superbe accent via l’interphone, et finissent par nous jeter tout ce qu’ils ont en stock et dont ils ne feront rien. On se retrouve notamment avec une tonne de leurs délicieux Apple Pie… Sans doute le meilleur McDo de ma vie à ce jour. Et ce n’est pas celui d’Onet-le-Château au retour qui parvint à le concurrencer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s